Dupuy-Berberian

Biographie

Charles BERBERIAN
Né le 28 mai 1959 à Bagdad (Irak)
Après plusieurs années passées au Liban, Charles Berbérian suit, à l'âge de dix-huit ans, les cours de l'Ecole des beaux-arts de Paris où il fait la connaissance de François Avril. Ses premières bandes dessinées sont publiées dans divers fanzines dans lesquels il développe un style graphique d'abord influencé par Ralph Steadman.
En 1983, il fait la connaissance de Philippe Dupuy, qui, comme lui, collabore à P.L.G. Une de leurs premières réalisations commune consiste en un hommage à Hergé, dans le fanzine Band'à Part n°13 (1983). Leurs signatures (scénario et dessin) deviennent indissociables - leurs premières histoires communes sont reprises dans Les héros ne meurent jamais. En 1984, ils font leur entrée à Fluide Glacial. Ils y réalisent Red, Basile et Gégé (album Graine de voyous) puis Le journal d'Henriette, chroniques amères et tendres d'une petite adolescente timide et complexée. En 1985, ils conçoivent Le petit peintre, un petit ouvrage proposé dans la collection " Atomium ", des éditions Magic-Strip. Deux ans plus tard, ils réalisent Chantal Thomas, un portfolio publié chez Michel Lagarde. Ils figuren t au sommaire de Je bouquine et collaborent à plusieurs campagnes publicitaires (pour Canal +, etc.). En 1990, ils donnent naissance à Monsieur Jean, dans Yéti. Ils conçoivent en 1992 l'iconographie du Guide de l'environnement aux éditions La sirène. L'année suivante, chez ce même éditeur, ils illustrent Tout n'est pas rose, un ouvrage rédigé par Anne Rozenblat (la femme de Berbérian). En 1994, ils réalisent l'une des pièces maîtresse de leur œuvre : Le journal d'un album (L'association) et en 1996 présentent leurs vision de New York (dans New York carnets, Cornélius - suivront Barcelone, Lisbonne, Tanger...). En 1999, le tome 4 des "aventures" de Monsieur Jean obtient le Prix du Meilleur Album au Festival d'Angoulême.
Par leur graphisme d'une grande élégance, par le ton particulier de leurs récits, Charles Berbérian et Philippe Dupuy ont su mettre en scène leur univers très particulier, où se mêlent l'humour et la gravité.
En 2008, ils obtiennent le
Grand Prix de la Ville d'Angoulême

Philippe DUPUY
Né le 15 décembre 1960 à Sainte-Adresse (France)
Philippe Dupuy publie en 1980 sa première bande dessinée, Le père Gaspard, dans l'éphémère revue Aïe ! d'André Leborgne (éditions Distri B.D.). Il collabore ensuite à plusieurs fanzines et fait la connaissance, en 1983, de Charles Berbérian. Ils décident d'unir leurs talents et figurent tout d'abord dans P.L.G.P.P.U.R. (Plein la gueule pour pas un rond). Leurs histoires suivantes seront toujours co-signées (scénario et dessin). Notons que ces premiers récits ont fait l'objet d'une réédition, en janvier 1991, sous le titre générique Les héros ne meurent jamais (L'association).
En 1984, ils entrent à Fluide Glacial. Ils y publient tout d'abord Red, Basile et Gégé (album Graine de voyous aux éditions Audie, 1987) et surtout Le journal d'Henriette, chroniques amères et tendres d'une adolescente timide et complexée, confrontée à la stupidité de ses parents. En 1985, ils publient Le petit peintre, aux éditions Magic-Strip. En 1987, ils réalisent Chantal Thomas, un portfolio édité par Michel Lagarde. Ils collaborent à diverses revues de la presse juvénile, comme Je bouquine, Mikado, etc. et conçoivent des campagnes publicitaires.
En 1990, ils prépublient quelques planches de Monsieur Jean dans Yéti. Cette série est ensuite reprise en recueils aux Humanoïdes Associés. En 1994, parallèlement à la sortie du tome 3 de cette série, ils publient à L'association Le journal d'un album, biographie où les deux auteurs séparent pour une fois leurs travaux. En 1996, Cornélius publie New York Carnet, résultat de leur voyages aux USA. En 1998, les planches du Journal d'Henriette réalisées pour la revue Je Bouquine sont publiées par Les Humanoïdes Associés dans Une envie de trop. Par leur graphisme simple et efficace et surtout par le ton unique de leurs récits, mêlant habilement l'humour et la tendresse, Philippe Dupuy et Charles Berbérian s'imposent en douceur parmi les grands créateurs de la bande dessinée française.
En 2003 ils quittent Les Humanoïdes Associés pour rejoindre Dupuis.
Ils reviennent chez Fluide Glacial en 2007 pour "Bienvenue à Boboland"

Dans cette rubrique, affiches édition d'art, sérigraphies signées et curiosités du duo Dupuy-Berberian.

18 OEUVRE(S)

1 2 >